Publié par

RT2018 chaudières et circuit chauffage

Techliquid économiseur d'énergie


Réglementation thermique rt 2018 chaudières et circuit-chauffage


Les bâtiments existants, résidentiels ou non sont concernés par ces dispositions de réglementation thermique, sauf ceux concernant les rénovations lourdes définies par 3 critères  : bâtiments de plus de 1000m² construits après 1948 si au 1er janvier 2017 les travaux s’élèvent à plus de 382,5 € HT /m²  pour les logements et 326,25 € HT/m² pour le non résidentiels .


L’arrêté fixe des exigences d’éco-conception applicables aux chaudières à combustible liquide ou gazeux.

Une chaudière non étanche à coupe-tirage de type B1 ne peut être installée, y compris en remplacement d’une chaudière du même type, qu’en logement collectif sur un conduit commun à plusieurs logements existants, ou en logement collectif sur un conduit individuel de plus de 10 mètres de longueur.


Solution de désembouage Techliquid désemboueur circuit de chauffage haute performance

Les chaudières étanches ou raccordées à un conduit de fumée, à combustible liquide ou gazeux, dont la puissance thermique nominale est supérieure à 400 kW, installées ou remplacées, satisfont aux prescriptions suivantes, sauf dans les cas d’impossibilité technique :

Pour les chaudières de type C3, C4 et C5, (FD CEN-TR 17-49), ces exigences peuvent ne pas être appliquées lorsque le conduit étanche existant est inadapté à la pose d’une telle chaudière.

Lorsque la totalité de l’installation de chauffage (générateur et émetteur) est remplacée, les radiateurs doivent être adaptés au fonctionnement à basse température.


Les réseaux de distribution de chaleur et les raccordements aux réseaux de chaleur, installés ou remplacés, et situés hors volume chauffé, seront équipés d’une isolation
de classe supérieure ou égale 3 (NF EN 12 828 + A1).

En cas d’installation ou de remplacement d’une installation de chauffage ou d’un chauffe-eau, les canalisations d’eau chaude raccordées sont équipées d’une isolation respectant l’exigence précédente lorsqu’elles sont situées hors du volume chauffé.

Lors de l’installation ou du remplacement d’un réseau de distribution de chauffage,
celui-ci est doit être muni d’un organe d’équilibrage au pied de chaque colonne.
Un rapport d’équilibrage doit être établi à l’issue de l’opération .


Les nouveaux dispositifs de régulation des émetteurs de chauffage ont une variation temporelle  définie et doivent être inférieure à :
1,8 K pour les émetteurs à accumulation ou pour un plancher chauffant,
0,6 K pour les autres émetteurs de chauffage.
Le système  de régulation de chauffage doit permettre la réception d’ordre de commande pour assurer le fonctionnement selon au moins l’une des quatre programmations suivantes : confort, réduit, hors gel et arrêt .
Si l’émetteur possède une fonction secondaire, notamment soufflante ou sèche-serviette, celle-ci doit être temporisée.
Tout nouvel émetteur de chauffage, hormis les émetteurs à accumulation ou intégrés et les émetteurs ayant une fonction sèche-serviette, doivent être équipés ou associés à une détection automatique de présence ou une détection automatique de l’ouverture des fenêtres.


Tout nouveau dispositif de chauffage centralisé, comporte un dispositif de commande manuelle et de programmation automatique de chaleur avec au minimum quatre positions : confort, réduit, hors gel et arrêt chauffage avec une commutation automatique.
Cette programmation peut être assurée par une horloge et à un optimiseur de relance en fonction de l’inertie du bâtiment, de paramètres d’occupation ou de paramètres météo.

Sauf incompatibilité technique entre le dispositif de chauffage et le régulateur, tout nouveau dispositif de chauffage centralisé doit être équipé d’un régulateur relevant de l’une des classes IV, V, VI, VII ou VIII


Les exigences ont pour ambition de cibler les techniques performantes tout en tenant compte des contraintes de l’occupant, ce qui permettra, en intervenant sur suffisamment d’éléments du circuit de chauffage, d’améliorer la performance énergétique du bâtiment dans son ensemble.


RT2018 Indispensables les bureaux d’études sont les partenaires de l’innovation.

Techliquid à disposition des professionnels du secteur,  technologies pour l’optimisation thermique des circuits de chauffage et de leurs  seuils de performance .

Techliquid pour l’optimisation de la performance énergétique 

Désemboueur chauffage d’habitat collectif 
et  désemboueur chauffage programmes d’habitats individuels